En cours de bail, l’une ou l’autre partie au bail a la possibilité de formuler une demande de révision du loyer à condition qu’une période de 3 années soit échue depuis la dernière fixation du loyer ou peut encore faire délivrer un congé à l’une des périodes triennales du bail et sous certaines conditions.

A l’expiration contractuelle du bail ou de sa tacite prolongation en fonction des objectifs de la partie pour laquelle nous intervenons, nous la conseillons puis l’accompagnons dans les choix qui s’offrent à elle selon qu’elle entend ou non offrir ou demander ou non le renouvellement de son bail.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.