En cours de bail et tous les trois ans échus depuis la dernière fixation du loyer, l’une ou l’autre des parties au bail commercial peut demander la révision du loyer en respectant les formes et conditions des articles L 145-37, L 145-38 et L 145-39 du code de commerce).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.